Contrer de futures pandémies: L’Europe soutient le Sénégal pour une indépendance vaccinale africaine

Contrer de futures pandémies: L’Europe soutient le Sénégal pour une indépendance vaccinale africaine

14 juillet 2021 Non Par samvip

Dans le cadre de ‘l’Initiative Équipe Europe’ pour la fabrication et l’accès aux vaccins, aux médicaments et aux technologies de la santé en Afrique, le Sénégal va bénéficier de la construction d’une usine de production de vaccins contre la COVID-19 et d’autres maladies endémiques. Cette nouvelle infrastructure va réduire la dépendance de l’Afrique vis-à-vis de l’accès aux vaccins.

Dans la course à l’acquisition aux vaccins contre la Covid-19, l’Afrique est loin derrière sur la ligne de départ. Pendant qu’aux Etats-Unis ou en Europe, les doses sont acquises par centaines de millions, des cargaisons sont envoyées au compte-gouttes sur le continent au gré de la générosité des partenaires internationaux. De fait, sa dépendance vis-à-vis des importations de vaccins est de 99%. Un état de chose dont l’Afrique veut se départir. Le Sénégal sera bientôt un pays producteur de vaccins à travers l’Institut Pasteur.

Des conventions de subventions pour un projet d’établissement d’une unité de production de vaccins à grande échelle ont été signées entre le Chef de l’Etat Macky Sall, le Commissaire européen en charge du Marché intérieur Thierry Breton, le Directeur de la Banque européenne d’investissement Werner Hoyer, et les États-Unis.

«L’Afrique importe actuellement 99 % de ses vaccins. Mais avec l’accord conclu ce 09 juillet, l’Équipe Europe aide le Sénégal à franchir une étape importante vers la production de ses propres vaccins et la protection des Africains contre la COVID-19 et d’autres maladies. Nous ferons davantage. Il ne s’agit que de la première partie d’une initiative beaucoup plus vaste de l’Équipe Europe pour soutenir la production de médicaments et de vaccins en Afrique», s’est réjouie Ursula von der Leyen, Présidente de la Commission européenne.

Pour Amadou Hott, Ministre de l’Économie du Sénégal, à travers cet accord, il s’agit «de jeter les bases de la souveraineté pharmaceutique et médicale du pays et de participer à la réalisation de celle du continent». La construction de la nouvelle usine dans le cadre de l’initiative ‘Équipe Europe’, dotée d’un budget d’un milliard d’euros, pour stimuler la fabrication de vaccins et de médicaments et développer les technologies de la santé en Afrique, et l’accès à des vaccins et technologies, devrait commencer avec une production de 25 millions de doses de vaccin par mois d’ici la fin de l’année 2022.